Image
initiative privée

AMBRE

VOTRE ENFANT EST-IL PROTÉGÉ CONTRE LA MÉNINGITE A, B, C, W et Y ?

Vous pouvez vacciner votre enfant contre 5 groupes de méningocoques en Belgique: A, B, C, W et Y.

DEMANDEZ À VOTRE pédiatre ou médecin QUELLE EST LA MEILLEURE PROTECTION
POSSIBLE POUR VOTRE ENFANT.


QUELQUES FAITS

Image

Les infections à méningocoques sont rares, mais très graves. Elles peuvent entraîner un décès en à peine 24 heures.1,2

Image

Environ 1 cas de méningite à méningocoques sur 5 peut avoir de graves conséquences telles que des cicatrices cutanées, une perte auditive, la perte de membres ou des troubles mentaux.1,3

Image

Environ 1 personne sur 10 qui contracte la maladie risque de ne pas survivre.1

Image

Des vaccins sont maintenant disponibles pour les cinq principaux types de méningocoques. 1

L’HISTOIRE D’AMBRE

Regarder la vidéo
Image

QU'EST-CE QUE C'EST LA MÉNINGITE À MÉNINGOCOQUES?

La méningite à méningocoques (également appelée « infection à méningocoques ») est une infection rare, mais grave. Elle est causée par la bacterie Neisseria meningitidis, qui peut provoquer une infection de la membrane qui entoure le cerveau et la moelle épinière, ainsi qu’une infection grave de la circulation sanguine connue sous le nom de « septicémie ».1,4
Les infections à méningocoques du groupe B sont les plus courantes en Belgique, suivies par les groupes W, Y, C, A et autres.


Distribution des cas de méningite à méningocoques en Belgique par type.6


COMMENT SE PROPAGE-T-ELLE ?

Les bactéries méningocoques peuvent se propager par un contact étroit avec une personne infectée, par exemple à travers les gouttelettes projetées lors d’une toux ou d’un éternuement.1 La bactérie peut se loger dans le nez et la gorge d’une personne infectée qui, sans présenter aucun symptôme, transmet tout de même la maladie.1,5


QUELLES SONT LES PERSONNES À RISQUE ?

La méningite à méningocoques peut toucher toutes les tranches d’âge, mais les bébés et les petits enfants sont particulièrement à risque.1


Cas de méningite à méningocoques en Belgique en 2019 6


QUELS SONT LES SYMPTÔMES ?

Dans un premier temps, la méningite à méningocoques ressemble à une maladie grippale, avant de connaître une aggravation rapide.4 Les symptômes les plus courants sont une nuque raide, une forte fièvre, une sensibilité à la lumière, de la confusion mentale, des maux de tête et des vomissements.1 Chez le nourrisson, les symptômes peuvent être difficiles à déceler, voire totalement absents.4 Le nourrisson peut alors sembler apathique ou inactif, irritable, et vomir ou mal accepter la nourriture.4 La méningite peut évoluer vers une forme plus grave, la septicémie, qui se caractérise par une éruption violacée et une atteinte rapide des organes et de la circulation sanguine.1,4

Même avec un diagnostic précoce et un traitement adéquat, les personnes infectées peuvent perdre la vie, souvent dans les 24 à 48 heures après le début des symptômes.1 Les survivants peuvent avoir des séquelles graves, comme des lésions cérébrales et des problèmes du système nerveux, la perte d’un membre ou de l’audition et des cicatrices cutanées.1,3

Comment puis-je protéger mon enfant?

Les vaccins contre les infections à méningocoques sont un bon moyen de se protéger contre l'infection.

Il existe des vaccins pour les 5 types de méningites (méningocoques A, B, C, W et Y) à plus fort potentiel de déclenchement de la maladie.1

Trois types de vaccins sont disponibles :

  • Vaccin contre le méningocoque C
    (dans le calendrier vaccinal)
  • Vaccin contre le méningocoque B
  • Vaccin combiné contre les méningocoques ACWY

Pour plus d’informations, consultez votre pédiatre ou médecin.

Comme tous les médicaments, les vaccins peuvent avoir des effets indésirables, c’est-à-dire une réaction du corps non souhaitée après leur utilisation.


*Selon le calendrier vaccinal du CSS

  1. World Health Organization (WHO), 2018. Meningococcal meningitis. Factsheet no. 141 [dernier accès Mai 2020]
  2. Thompson MJ, et al. Lancet. 2006;367:397-403.
  3. Rosenstein NE, et al. N Engl J Med. 2001;344:1378–88.
  4. Centers for Disease Control and Prevention (CDC), 2017. Meningococcal Disease. Signs and Symptoms [dernier accès Mai 2020]
  5. Centers for Disease Control and Prevention (CDC), 2017. Meningococcal Disease. Causes and Spread to Others [dernier accès Mai 2020]
  6. Sciensano, maladies bacteriennes, Centre nationale de référence des méningocoques Bulletin d’information méningocoques, [dernier accès Mai 2020]
Image
Image